À la croix fleurdelisée de face

A/ LVD(O/VIC/VS).XIII.D:G.FRA(N/C).E(T).NA(V/A/R).R[E](X)

R/ SIT.NOMEN.D[OMI]N(I).BENEDICT(VM)

Dispositions légales:

Titre: Ag 917 ‰

Poids: 9.712 g

Cours: 16 s. en 1610, porté à 1 L. 1 s. à la fin du règne

 

Références: Gad.27, Dr.100



Année: 1617

Atelier: C: Saint-Lô

Diamètre: 30,3 mm

Poids: 9,50 g

Etat: TTB-/TB++

Quantité frappée: 9.298¹

Gadoury: R2

Sans point dans la lettre d'atelier

Très rare, exemplaire illustrant le site des ateliers monétaires normands

Trois combinaisons sont connues pour ce millésime:

Vo: Cet exemplaire, le seul connu à ce jour

V1: Point dans la lettre d'atelier, 3 ex. sur internet (vente iNumis, VAE n°9 Monnaies d'Antan et site des Ateliers monétaires normands)

V2: Croisette initiale, légende LVDO et point dans la lettre d'atelier, 2 ex. sur internet (ventes CGB)

 

Daniel Béron - maître (1600-1603, 1610, 1615-1622 puis 1631-1642)

...............................................................................

Année: 1623

Atelier: C: Saint-Lô

Diamètre: 31,3 mm

Poids: 9,55 g

Etat: TTB

Quantité frappée: 6.401¹

Gadoury: R2

 

Très rare, semble être le 2e exemplaire connu.

 

Guillaume le Robyneur - maître (1623-1627)

...............................................................................

Année: 1642

Atelier: Z: Grenoble

Diamètre: 30 mm

Poids: 9,60 g

Etat: TTB-

Quantité frappée: 15.876

Gadoury: R5

 

Très rare

 

Pierre Ferté - maître (1641-1643)

 

Gaspard Baron - graveur (1641-1642)



À la croix fleurdelisée de face frappé par les huguenots

A/ LVDOVIC(VS).XIII.D:G.FRAN.E(T).NAV(A).REX

R/ SIT.NOMEN.DOMINI.BENEDICTVM

 

Références: Gad.27, Dr.100H


Année: 1628

Atelier: H: La Rochelle

Diamètre: 29 mm

Poids: 7,37 g

État: SUP+

Quantité frappée: très peu

Gadoury: R4

Monnaie frappée illégalement pendant le siège de La Rochelle

RARISSIME


À la croix fleuronnée de face

A/ LVDOVIC(VS).XIII.D:G.FRAN(C).E(T).NAV(A).R[E]X

R/ SIT.NOMEN.DOMINI.BENEDICTVM

 

Références: Gad.27a, Dr.102


Année: 1617

Atelier: L: Bayonne

Diamètre: 26,9 mm

Poids: 7,53 g

Etat: TTB

Gadoury: R4

Il s'agit d'un faux d'époque, les seuls officiels étant frappés à Bayonne et Rennes en 1611-1612²

Très rare

 

Jehan de la Lande - maître (1611-1617)



Du Béarn

A/ LVDOVICVS.XIII.D:G.FRANC.ET.N(A/V/A).R(E/X)

R/ GRATIA.DEI.SVM.ID.Q.SVM

 

Références: Gad.30, Dr.105


Année: 1610

Atelier: Pau

Diamètre: 30,9 mm

Poids: 9,31 g

État: TTB

Quantité frappée: très peu

Gadoury: R2

Frappe précoce pour Louis XIII tout juste monté sur le trône

Assez rare

       Les auteurs, que ce soit Gadoury ou Droulers, attribuent les frappes de l'année 1610 au seul atelier de Morlaàs. Attribuer cet exemplaire à Pau me semble toutefois plus convaincant. Si l'on a coutume de différencier les deux ateliers par une meilleure rotondité des monnaies paloises, qui utilise le balancier et non le marteau comme son homologue³, l'examen visuel et les caractéristiques de la pièce (axe à 6h, en frappe monnaie donc, tandis que le marteau donne des axes aléatoires) permettent en effet de pencher en faveur d'une frappe à Pau plutôt qu'à Morlaàs. Droulers prévient de toute façon: ces attributions restent purement empiriques et conjecturelles.

 

Jacques Ducasse - maître (1610-1612)


¹ JAMBU Jérôme, Tant d'or que d'argent. La monnaie en Basse Normandie à l'époque moderne (XVIe-XVIIIe siècle), Rennes, PUR, 2013, 640 p.

² CLAIRAND Arnaud, WACK René, "Les quarts et huitièmes d'écu de Louis XIII dits "à la croix fleuronnée": Bayonne 1611 et Rennes 1611-1612", Bulletin de la Société Française de Numismatique, 2017, p. 388-395.

³ ARBEZ Fernand, CHARLET Christian, VIGOUROUX Jacques, "Les différents aux Monnaies de Morlaàs, Saint-Palais et Pau sous les règnes de Louis XIII et Louis XIV de 1610 à 1715", Cahiers Numismatiques, n°208, Paris, SENA, juin 2016, p. 43-49 et n°210, décembre 2016, p. 39-45.